Cornalin: évolution en surface et production

CornalinAu tour du Cornalin! Un cépage qui a vraiment pris son envol avec le millénaire. Seulement 37 ha en 2000, plus du double 4 ans plus tard et plus de 135 ha en 2014… C’est dire que malgré toutes les difficultés que l’on peut rencontrer à la vigne, les producteurs n’ont pas hésité à en planter. Car le jeu en vaut la chandelle, lorsque le vin est réussi.

A noter que si les surfaces n’ont cessé de croître entre 2008 et 2015, la progression des volumes encavé n’est de loin pas aussi linéaire. Car le Cornalin est très sensible aux variations climatiques. Alors qu’on avait déjà dépassé les 900’000 litres en 2009, on est retombé à moins de 750’000 litres dans le très petit millésime 2013. Quelque 180’000 litres de moins avec 12 ha de plus. C’est dire que le climat de cette année-là (2013), difficile jusqu’à fin juin, ne lui a pas convenu.

Pour vous faire une idée plus précise encore: sachez que 900’000 litres correspondent à 1,2 millions de bouteilles. Ce n’est qu’à partir de 2008 que le Valais peut commercialiser plus d’un million de bouteilles de Cornalin.

 

Année

Surfaces

Production

1991

11,37 ha

1997

30,20 ha

2000

37,51 ha

2003

68,22 ha

2004

78,99 ha

552’408 lt

2005

89,41 ha

502’959 lt

2006

99,13 ha

655’884 lt

2007

105,99 ha

635’968 lt

2008

112,56 ha

810’344 lt

2009

116,32 ha

921’557 lt

2010

119,60 ha

952’055 lt

2011

121,60 ha

909’503 lt

2012

127,64 ha

925’028 lt

2013

128,62 ha

742’020 lt

2014

135,52 ha

942’489 lt

2015

869’801 lt

Tags:

About Paul Vetter

Paul Vetter, journaliste spécialisé dans le domaine vitivinicole pour la chaîne de télévision valaisanne Canal9. Ce blog n'engage cependant pas la chaîne.
No comments yet.

Laisser un commentaire